Livre d’or

Helen de Portland, Etats-Unis

Helen dans la neige…

Mes trois semaines à Montbard chez Claudine ont été une immersion totale, non seulement dans la langue française mais aussi dans la culture et les habitudes des Français ainsi que dans les activités habituelles d’une petite ville française. Cette immersion a amélioré ma compréhension de la France et de sa langue riche.
Les repas étaient délicieux ; Claudine est une excellente cuisinière et généreuse. Et bien que j’aie eu à ma disposition une cuisine entièrement équipée, je n’ai jamais rien préparé car je finissais avec joie ‘les restes’ pour mon dîner. ‘Les restes’ ne désignent pas exactement ses plats bourguignons succulents. De plus, la cuisine regorge de toutes sortes de bonnes choses : infusions, biscuits, pains et fromages…
En dehors des leçons privées et des sorties accompagnées de Claudine, il n’y avait que l’embarras du choix pour occuper son temps libre : prendre le train seule pour aller visiter une ville voisine, se promener le long du canal en croisant des Bourguignons ou participer à des débats à la suite d’un film au cinéma le Phénix.
Les cours étaient rigoureux. Claudine a insisté sur la prononciation correcte des voyelles pendant nos leçons. Nous avons toutes deux travaillé dur pour corriger mes nombreuses années de prononciation incorrecte. J’ai senti que j’avais fait de réels progrès durant ses trois semaines. Et j’ai quitté Claudine avec des stratégies simples mais efficaces qu’elle a élaborées afin de maintenir mes acquis et de continuer à développer ma compréhension et mon expression orales de retour chez moi.
Merci Claudine !
Helen (traduction de l'anglais

Maryann de Portland, Etats-Unis

Maryann à Semur

J’ai passé trois semaines fantastiques chez Claudine, à Montbard, en France. J’avais mon propre appartement et mes trois heures quotidiennes de cours. Parce qu’elle ne prend qu’un étudiant à la fois, ce cours est intensif et Claudine est très stricte. Mais elle est aussi amusante et elle m’a emmenée à de nombreuses activités, concerts, films (on en a vu 7 !), repas avec ses amis et bien d’autres. Les trois semaines ne représentent pas seulement un bain linguistique mais une réelle immersion culturelle et les Montbardois ont été généreux et intéressants. La campagne est incroyablement belle, pleine de villages médiévaux et de paysages splendides. Claudine et moi mangions ensemble et elle a préparé des repas bourguignons extraordinaires. J’y retournerai et la recommanderai à quiconque souhaite faire des progrès dans la conversation quotidienne ainsi que pour ses cours de grammaire.
Maryann (traduction de l'anglais

Kikuko de Yokohama

 
J’apprends le français depuis 6 ans. Avant d’aller chez Claudine je prenais les cours en groupe une fois par semaine avec des manuels, mais je n’avais pas beaucoup de temps pour parler en français. Alors, je ne pouvais pas bien le parler et ma passion pour le français a graduellement baissé. C’est alors que j’ai entendu parler d’une semaine pour l’apprentissage du français chez Claudine. Deux amies qui étaient dans ma classe ont fait l’expérience d’un séjour chez Claudine et elles disaient que c’était très intéressant. J’ai décidé donc d’aller à Montbard. Mais comme je suis un peu timide, j’étais inquiète et je me demandais si je pouvais bien communiquer avec Claudine.
Mais ce souci était inutile. Tout ce que mes amies m’ont dit était vrai. Mes espoirs ont été réalisés.
Les cours de français sont trois heures chaque matin, mais j’avais le temps de parler français avec Claudine au petit déjeuner, au déjeuner, et pendant les activités aussi. Elle a tout de suite trouvé mes points faibles. Elle m’a donné de bons conseils l’un après l’autre : parler très vite pour communiquer, ne pas réfléchir en japonais, parler avec des mots faciles en français, regarder la personne avec qui je communique dans les yeux. J’ai réalisé l’importance de la communication. J’ai essayé de parler plus. Claudine m’a posé beaucoup de questions et m’a laissée parler le plus longtemps possible.
Après avoir quitté Claudine, je me suis promenée dans la ville de Lyon avec une bénévole française. J’ai passé presque 6 heures avec elle en parlant seulement français. Et dans le TGV pour l’aéroport Charles de Gaulle j’ai pu bavarder avec une Française assise à côté de moi. C’était incroyable pour moi de parler sans aucune hésitation. On a parlé de nos familles.
« Cette fois je suis venue ici pour apprendre le français. Mes fils sont autonomes, tous les deux. » j’ai dit. Elle m’a conseillé de profiter de la vie en souriant. A ce moment-là j’ai réalisé que Claudine m’avait donné beaucoup de courage et de passion. Je ne parle pas encore bien français, mais je pense que j’ai fait beaucoup de progrès dans mon attitude et aptitude à communiquer.
Bien sûr, il n’y avait pas seulement l’étude du français mais aussi la visite de l’Abbaye de Fontenay, Semur en Auxois, le jardin de Claudine, du cassis qu’on a ramassé ensemble, le Qi Gong avec ses amies, des films, des plats délicieux préparés par Claudine, etc. Beaucoup de choses intéressantes. C’est dommage que je ne puisse pas parler de tout. Au Japon, chaque fois que je mange de la gelée de cassis que Claudine a faite pour moi me reviennent les bons souvenirs de mon séjour chez Claudine à Montbard.
Kikuko (traduction du japonais

Licha de Californie

Licha à la gare de Montbard

 J’ai passé trois semaines chez Claudine en février 17. J’avais déjà pris des cours de groupes de temps à autre aux Etats-Unis durant de nombreuses années mais jamais encore des leçons privées en face à face. Claudine est une professeure de langue expérimentée qui a enseigné dans différentes écoles de par le monde et à des étudiants de langues maternelles différentes. Et son expérience était manifeste. Elle était parfaitement préparée à chaque cours. Claudine adaptait les leçons à mon niveau après avoir aisément identifié les points qui nécessitaient son aide. Durant les trois semaines, j’ai rapidement progressé dans ma compréhension orale, ce qui était important pour moi car c’était la preuve que j’assimilais bien les nouveaux éléments linguistiques.
Cependant, un séjour chez Claudine est bien plus que des cours de langue. C’est réellement une expérience d’immersion culturelle. Nous prenions nos repas ensemble (petit-déjeuner et déjeuner) tout en parlant uniquement français. La plupart des après-midis, Claudine me faisait visiter différents châteaux historiques et sites touristiques des environs. Nous sommes également allées ensemble au cinéma et à des spectacles. De plus, nous avons de temps à autre passé l’après-midi avec ses amis, tous des gens charmants, autour d’un déjeuner ou d’un café. Ces interactions sociales, toutes en français, étaient une manière agréable de continuer à parler français dans une ambiance décontractée. Elles constituaient aussi un très bon moyen de réutiliser les nouvelles structures et temps verbaux que j’apprenais dans la matinée pendant les cours.
Après mon séjour chez Claudine, j’ai retrouvé ma sœur à Paris. Nous y avons passé la semaine et j’ai reçu beaucoup de compliments pour mon français de la part des Parisiens ! Merci, Claudine! »
Licha (traduction de l'anglais)

Izumi de Tokyo – Japon


J’avais 49 ans quand je suis allée chez Claudine pour la première fois.
A ce moment-là, j’ai pensé : “ Je voudrais, avant l’âge de 50 ans, faire tout ce que je n’ai pas pu faire jusqu’à maintenant.”
Apprendre le français, ce n’était pas pour lire des livres difficiles, ni pour discuter politique, mais pour parler des choses quotidiennes avec les Français, et plaisanter, rire. J’ai pensé que ce serait très sympa si je pouvais faire ça.
Un séjour d’une semaine, c’était une grande aventure pour moi parce que mon fils avait 14 ans et qu’il avait encore besoin de mon aide. Il faut beaucoup de courage pour prendre une telle décision.
Moi, je consacrais tout mon temps à mon fils et à mon travail à Tokyo donc le séjour chez Claudine était une grande et nouvelle expérience pour moi. Une semaine est passée rapidement en allant à droite, à gauche, dans des endroits inconnus, avec des conversations françaises que je n’ai pas bien comprises.
Je suis rentrée à Tokyo en pensant qu’une semaine, c’était très court pour apprendre quelque chose. Mais mes copines à l’école de langue française à Tokyo ont été étonnées et m’ont dit : “Qu’est-ce qui t’est arrivé en France ? Tu parles beaucoup mieux qu’avant !”.
On ne peut pas devenir un expert de langue étrangère en une nuit. Mais Claudine m’a encouragée : “Parlez ! N’ayez pas peur de faire des fautes !” et encore : “Il faut aussi poser des questions. C’est très important.”.
Ca m’a donné du courage pour communiquer avec des personnes qui m’étaient étrangères à Montbard.
Chez Claudine j’ai appris le français deux semaines après cinq ans, et trois semaines après sept ans. Et maintenant , c’est comme ma deuxième maison.
Quand j’ai rendu visite à Annie qui est une artiste très connue, pendant mon premier séjour à Montbard, Claudine m’a dit : “Si vous parlez et comprenez mieux, vous pouvez apprendre la cuisine française chez Annie”. A ce moment-là, je n’imaginais même pas que je pourrais faire ça en Bourgogne. C’était comme un rêve.
Mais pendant mon deuxième séjour, j’ai fait un stage de cuisine française en Bourgogne et un autre de sculpture à Semur.
A mon troisième séjour, grâce à Claudine, j’ai participé à une exposition à Montbard et maintenant, j’ai le projet de faire une résidence d’artiste en France. C’est incroyable!
Moi, je suis où je n’ai jamais imaginé être il y a 7 ans. Tout ce que Claudine a préparé pour moi pendant mes séjours, les endroits que nous avons visités, les gens qu’elle m’a présentés, beaucoup d’expositions et de concerts auxquels nous sommes allées, m’ont donné du courage et confiance en moi-même.
Cela ne me serait jamais arrivé si j’étais restée dans mon bureau à Tokyo.
Je suis très contente de ma décision de faire un séjour linguistique en immersion chez Claudine il y a 7 ans. Il a apporté un bouleversement incroyable à ma vie. Merci Claudine. »
Izumi (traduction du japonais)

Schellie de New York – Etats-Unis

Schellieaout14

En juillet 2014, j’ai passé deux semaines à Montbard pour étudier le français avec Claudine à Montbard, un très bel endroit et une professeure fantastique.

Claudine a immédiatement évalué mon niveau et m’a aidée avec énergie et bonté à progresser. C’est une enseignante aux ressources multiples et je me suis surprise à étudier très sérieusement pour profiter de son temps et de son savoir-faire. J’ai eu ainsi la grande satisfaction de voir de nettes améliorations dans ma capacité  orale comme écrite (et la confiance en moi-même) à communiquer en français. J’aurais simplement souhaité bénéficier d’une semaine supplémentaire. Pas seulement pour mes compétences linguistiques mais aussi parce que j’ai beaucoup apprécié ma vie à Montbard.

L’hébergement est simple, confortable et on s’y sent bien. La ville est entourée de champs de tournesols et de prés verdoyants où paissent des vaches blanches que vous voyez le long des routes pour vous rendre à des endroits intéressants. Je n’ai pas eu le temps de visiter tous les musées, sites touristiques, châteaux ou aller à tous les concerts et expositions du moment et je le regrette.

C’est la raison pour laquelle je prévois d’y retourner cet été. »

Schellie (traduction de l'anglais)

Melody de Corvallis – Etats-Unis

melody corvallis chez le français chez claudine séjours linguistiques en france bourgogne montbard

Mon expérience de l’apprentissage du français avec Claudine m’a beaucoup aidée à franchir une étape importante. Elle discerne immédiatement  les difficultés linguistiques, quelles soient grammaticales, lexicales ou de prononciation. Elle a développé des méthodes très claires et spécifiques à chaque profil, ce qui lui permet de personnaliser son programme en vue d’amener chaque étudiant(e) à améliorer efficacement son français.

En tant qu’enseignante de langues moi-même,
j’apprécie particulièrement sa capacité à expliquer clairement des concepts linguistiques et à fournir du matériel approprié à chacun, à son niveau.

De plus, l’expérience de l’immersion complète était non seulement importante pour mes progrès en langue mais également agréable. Claudine nous fournit l’occasion de rencontrer de ‘vrais’ Français et de comprendre la culture locale. Elle était ouverte à toutes mes questions relatives à la culture française, ses valeurs, etc. et a facilité à merveille ma compréhension du style de vie français. Les moments forts de mon séjour à Montbard furent les manifestations culturelles ou musicales, les sorties ou repas avec ses amis et le marché hebdomadaire. Claudine était aux petits soins pour moi et m’a même emmenée chez le médecin lorsque j’ai été malade !

Après mon séjour de deux semaines avec Claudine, j’ai continué mon voyage en France et mes échanges avec les Français rencontrés en cours de route ont été plus fluides. J’avais gagné une certaine confiance en moi et en ma capacité à communiquer plus naturellement en français, ce qui est une source de joie incroyable et qui vaut les efforts et le temps passé avec Claudine. ».

Melody (traduction de l'anglais)

Christy de Alameda près de San Francisco

christie-californie-francais-chez-claudine-france

J’ai passé deux semaines avec Claudine pour améliorer mon français à Montbard. J’étais la seule étudiante et j’habitais dans mon propre appartement de trois pièces au-dessous de son appartement. J’ai seulement parlé français durant ces deux semaines. Je savais que s’il y avait quelqu’un d’autre avec qui parler anglais, je ne serais pas capable de me forcer à parler français. La méthode de Claudine d’avoir une seule personne en séjour linguistique (non seulement en cours particuliers mais dans tous les moments de la journée) était parfaite pour moi. Cela pourrait sembler dur mais c’est la meilleure manière d’apprendre une langue. Et je me suis vraiment bien amusée ! Claudine parle couramment anglais donc en cas de nécessité, j’étais rassurée. Mais l’idée était de m’immerger entièrement dans la langue. Le tarif est raisonnable parce qu’il inclut pratiquement tout : les cours, l’appartement, le petit-déjeuner et le déjeuner cinq fois par semaine et trois sorties dans la semaine avec Claudine. Les deux autres jours, je suis partie explorer la jolie petite ville de Montbard, je me suis promenée dans la campagne française ou j’ai pris le train pour Dijon. Et, au fait, il y a une adorable petite librairie à deux pas de l’appartement. Bien sûr, Claudine s’est assurée que je me repérais bien dans la ville avant de me ‘lâcher’ dans la nature. Le soir, je pouvais me préparer à manger dans la cuisine tout équipée avec ce que j’avais acheté au marché ou bien je pouvais sortir dîner aussi. Claudine est bonne cuisinière alors j’ai souvent fini les délicieux restes du déjeuner. À mon arrivée à Montbard, ma compréhension orale et écrite était bonne mais j’avais de grandes lacunes dans mon expression. J’ai fait de gros progrès, mais il est vrai que j’ai beaucoup travaillé pour cela, étudiant dès que j’avais un moment de libre, lorsque je ne sortais pas pour découvrir les environs ou lorsque je ne regardais pas un film français ou encore lorsque je ne passais pas un moment à bavarder avec les amis de Claudine. Un séjour de trois semaines aurait été mieux mais je n’ai pu me libérer que deux semaines et c’était déjà merveilleux. Au début, apprendre tout le nouveau vocabulaire et changer ma manière de parler français m’ont été très difficiles mais au fil des jours, c’était plus facile. Quand j’ai quitté Montbard, j’étais à l’aise dans ma communication en français. Claudine est très patiente et encourageante. De plus, elle s’adapte à tout niveau, même aux débutants complets !
Christy

Kimiko Yasui (68 ans)

japonaise-immersion-totale-france

Le 5 avril, j’ai fait le voyage en TGV d’une heure de Paris à Montbard en regardant par la fenêtre défiler les paysages magnifiques de la Bourgogne où les arbres présentaient leurs jeunes pousses vertes, les prairies fraîches et les vallées se succédaient. Claudine m’attendait à la gare et m’emmena dans sa jolie maison aux vieilles pierres. L’appartement de trois pièces que j’ai occupé était confortable et je pouvais disposer de tout ce qu’il y avait. Comme je lui avais dit préférer prendre mon petit-déjeuner seule, je me servais du frigidaire comme je voulais pour le préparer. Claudine arrivait à 8h et demie exactement chaque matin avec un jovial « Ça va ? » et nous commencions la leçon. Ses explications détaillées et ses exercices de répétition ont mis de l’ordre dans mon cerveau français. Bien que ma mémoire me trahissait parfois, Claudine m’a laissé des notes pendant toute la durée des cours qui me sont devenues des guides précieux pour la suite de mon apprentissage du français. Avec la pause café, les cours du matin passaient très vite et m’apportaient toujours beaucoup. Malgré un séjour bien court d’une semaine, je pense avoir fait de gros progrès non seulement en prononciation, grammaire mais aussi en parlant et écoutant du français à tout moment de la journée. Pour ce qui est de la communication, mes tournures de phrase bizarres nous ont quelquefois fait éclater de rire et ont parfois apporté de l’incompréhension chez Claudine mais elle a toujours essayé d’utiliser des mots simples pour reformuler ou expliquer à nouveau. Quand je ne comprenais vraiment pas, elle a eu recours au japonais, aussi je me sentais parfaitement à l’aise dans notre communication. Nos visites de l’après-midi ont été très intéressantes, comme si nous allions à la rencontre d’un pèlerin de St Jacques de Compostelle. J’ai visité Semur en Auxois, Noyers sur Serein, Vézelay et l’Abbaye de Fontenay et tous ces endroits m’ont laissé des impressions très fortes. Un jour, nous sommes allées dîner chez une artiste de la région dans un petit village près de Montbard. De plus, Claudine cuisine très bien et m’a fait goûter des spécialités bourguignonnes. A chaque repas je me régalais. Claudine a même fait le ménage et la vaisselle aussi me suis-je sentie durant cette semaine à Montbard comme une reine qui aurait son professeur privé, son cuisinier et son guide touristique.
Kimiko Yasui (traduction du japonais)

Tomomi

CIMG2078

Bien qu’une semaine soit une période trop courte, ce temps a été précieux pour moi. Durant les trois heures de cours privés du matin, j’ai senti que je progressais dans mon français en travaillant particulièrement mes points faibles. L’après-midi, il y avait beaucoup de choses à faire telles que les visites, aller à un vide greniers dans un village voisin, rendre visite à une amie de Claudine, se balader dans le vieux quartier très joli de Montbard. J’ai également beaucoup apprécié les repas préparés et ai ainsi découvert différents et succulents plats régionaux. Cette semaine m’a apporté une satisfaction particulière dans la mesure où j’ai vraiment fait l’expérience d’un voyage spécial, l’expérience de la vie quotidienne des Français. Si j’en avais la possibilité à nouveau, je retournerais à Montbard.
Tomomi (traduction du japonais)